Top 5 albums 2017

Publié par Jean Dionnet le

Hip hop albums classic

2017 fût une très bonne cuvée pour la musique et le rap. Bon, comme dans toutes, il y a du mauvais raisin, et je ne vise ni Lil Pump, ni Lil Uzi Vert, ni Lil Yachty. Je vous balance donc le top 5 de mes projets (albums ou EP, mixtapes exclues) de cette année 2017. Il est totalement subjectif et j’ai bien conscience du fait que, mise à part pour la première place du classement, il ne pourra pas faire l’unanimité et fait plutôt office de classement des projets à découvrir si vous ne les avez pas encore écoutés.

-5-

La bataille était rude pour la cinquième place mais j’ai décidé d’y placer l’album Misch Mash du driller anglais Mischief car c’est un des seuls albums parmi les prétendants sur lequel j’ai kiffé tous les sons. Il a su varier les styles, allant de la pure trap, passant par la drill, pour finir sur des morceaux plus « chill ». Il y a notamment Paper Chaser en featuring avec Nafe Smallz et Young Kye qui sont des artistes connus pour leur rap chanté et calme, à l’inverse de Mischief qui parait généralement énervé malgré son flow très nonchalant. Douze morceaux avec des featuring des plus grands de la drill à Londres.

Mischief - Misch Mash album

-4-

Pour la quatrième place rendez-vous à L.A, avec l’artiste le plus représentant du rap west coast des années 90 : G Perico. Les jhery curls d’Eazy E, des instrus à la fois classiques et modernes qui feraient danser le C-Walk à Kim Jong-un, un flow bien travaillé pour aller dessus, et un work-rate élevé puisqu’il comptabilise deux projets en 2017 en plus des morceaux en dehors. A 28 ans, il commence à se faire sa place et s’impose comme le renouveau du rap west coast aux States. Le 8 décembre il commercialise 2 Tha Left, son quatrième projet. On y ressent parfaitement l’ambiance de L.A à travers des sons comme Affiliated et Everybody qui sont les deux meilleurs morceaux pour moi. On remarque aussi des textes engagés comme Amerikkka. Bref, c’est le genre d’album qu’on écoute en marchant dans la rue sous le soleil. Pépite !

G Perico - 2 tha left album cover

N.B. : si vous voulez en savoir plus sur l’artiste, Noisey a écrit un très bon article à son propos, retraçant son ancienne vie de gangster et sa nouvelle vie d’artiste.

-3-

Sur la troisième marche du podium, il y a mon gars AJ Tracey et son EP Secure The Bag ! Pour ceux d’entre vous qui me connaissent bien, vous savez à quel point je le vends depuis le 7 juillet 2016 et la sortie de Leave Me Alone. A 23 ans, il apparaît être dans le top des rappeurs au Royaume-Uni et commence à s’étendre mondialement, notamment grâce a des collaborations avec Denzel Curry, Swoosh God ou Sloan Evans, mais surtout grâce au support de Drake le grand manitou. Le 6 octobre sort donc son cinquième EP. Avec Blacked Out, le natif de Tottenham nous montre qu’il peut poser sur une instru grime (de Sir Spyro en l’occurrence), mais le reste du projet nous montre bien qu’il préfère les morceaux « américains ». Même si la plupart des morceaux sont produits par son pote Nyge, on ressent plus de sonorités outre-atlantique qu’anglaises dans cet EP. On retrouve des producteurs comme KeanuBeats (qui a produit What The Price de Migos), une collaboration avec Denzel Curry et JME, et un morceau avec Craig David, s’il vous plait.  Le tout donne un EP reposant, à écouter aussi bien en musique de fond, que sur la plage ou en voiture : il passe partout.

AJ Tracey secure the bag album cover

-2-

Guizmo - Amicalement Votre album cover

Le deuxième meilleur album pour moi cette année est français (oui, parce que c’était un classement mondial, j’avais oublié de préciser). Il s’agit de l’album de Guizmo : Amicalement Vôtre. Un bon album à l’ancienne de Guizmo, ça fait toujours plaisir. Après un passage raté dans la trap, la rappeur du 92 repart sur de bonnes bases et nous montre qu’il a toujours la maîtrise lyrique et qu’il peut encore nous faire ressentir quelque chose en nous parlant de sa vie tumultueuse. Les prods sont travaillées, tout comme les textes et cela donne un album bon de bout en bout. Il y a un seul son qui pour moi n’a pas sa place dans l’album : L’Histoire D’Un Négro, car il ne colle pas avec le reste des morceaux. Ce petit écart mis de côté, on retrouve le vrai Guizmo et c’est pour ça que je place son album sur la deuxième marche du podium.

-1-

Les rappeurs et producteurs les plus en vogue aux états-unis sur un album, ça donne Culture : Quavo, Takeoff et Offset se relaient les couplets sur des productions de Zaytoven, Metro Boomin, OG Parker, KeanuBeats et j’en passe et des meilleurs. Le meilleur de l’album de l’année pour moi et beaucoup d’entre nous je pense, c’est bien Culture. Ils ont fracassé la scène l’année dernière et le lancement de 2017 pour eux a eu lieu le 27 janvier 2017. Ils commercialisent leur premier album studio comprenant douze morceaux qui ont animé nos meilleurs moments en 2017 et qui, personnellement, les anime encore. Je ne vais pas vous réciter la biographie du groupe pour trois raisons : la première est qu’on en trouve des dizaines et des dizaines sur internet, la deuxième c’est que vous la connaissez surement déjà, et la troisième et non des moindres, c’est que j’ai vraiment la flemme.

Migos - Culture album cover

Pour finir, je vais faire un tour des albums que j’aurais pu inscrire dans ce top. On a The Saga Continues du Wu-Tang ; The Last Whip de K-Trap ; Nyck @ Knight des très forts Nyck Caution et Kirk Knight de Pro Era ; Yin Yang du rappeur anglais Izzie Gibbs ; et la compilation drill en partenariat avec la chaine YouTube de rap anglais LinkUpTV : Most Wanted (ou l’on retrouve un son de chacun des gangs et piliers de la drill à Londres.)

Vous pouvez me dire en commentaire ce que vous pensez de mon classement et éventuellement me mettre le votre !
Catégories : Musique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.